jeudi 1 mai 2008

M83

Maroquinerie, mardi 29 avril 2008, c'est avec impatience que j'attends de voir pour la 3ième fois la performance de M83. Mené par l'antibois Anthony Gonzales ce groupe poursuit la quête noisy-pop entamée il y a plus de vingt ans par les légéndaires My Bloody Valentine (dont la venue au Zenith debut juillet devrait constituer l'un des évènements de mon année musicale en tous les cas l'un des plus excitants, même si j'appréhende quelque peu le moment, comment pourront-ils reproduire sur scène, 17 ans après, le son fabuleux de 'Loveless'? Réponse dans 2 mois...) en y apportant une certaine dimension élégiaque en plus...

La sortie du second album 'before the dawn heals us' avait engendré un lot de critiques admiratives jusqu'aux états-unis... Je les ai découvert sur scène en 2004, là encore à la maroquinerie pour un duel guitares striantes, ultra compressées et synthés rutilants tout droit sortis de Blade Runner, une prestation immense encore surpassée l'année suivante au New morning (18/02/05) grâce à l'apport notamment d'une section ryhtmique impressionnante et surtout d'un bassiste ultra-groovy qui avait su donner une ampleur imprévue à l'ensemble. Leur grande force ce soir là avait été d'installer une atmosphère vraiment particulière, un sentiment difficilement définissable: une sorte de trip spleen planant, dansant, sombre et chaleureux à la fois...

Il y a 2 jours à la maroquinerie ils venaient présenter un album plus pop et enjoué, plus ludique avec le bien nommé Saturdays=Youth, très agréable à écouter, toujours dans la même veine avec le côté sombre et tendu en moins... Le concert fut bon mais un peu en dessous des deux prestations sus-mentionnées, la faute à un son moins bon, l'absence d'un bassiste se faisant clairement ressentir et des guitares pas assez saignantes à mon avis... Bien mais une peu déçu quand même quand on a experimenté le potentiel du combo et après l'écoute de l'enthousiasmant nouvel opus... Peut-être sont-il paralysés par l'imminent retour des précurseurs?

Au final encore un groupe qui s'ajoute à la longue liste des bands qui n'ont pas le succès qu'ils méritent...

MRM Crew

1 commentaire:

Benjamin F a dit…

C'est vrai que malgré le succès d'estime sur le net, M83 ne perce pas autant qu'un Blonde Redhead, groupe qui doit pourtant avoir le même public.
Ma chronique sur Playlist Society :
http://www.playlistsociety.fr/2008/05/m83-saturdays-youth.html